source photo: Radio Yandê

« Parce que l’on ne peut pas honorer les peuples autochtones d’un côté d’une rive et de l’autre célébrer la colonisation par la présence d’une caravelle espagnole… » Nj


Invités au festival CLIMAX de Bordeaux, des activistes Amérindiens ont traversé la Garonne pour rejoindre El Galéon, une réplique d’une caravelle de Cortès !
L’action s’est déroulée le samedi 7 septembre 2019, jour de l’anniversaire de l’indépendance du Brésil.

Voici le message de Daiara Figueroa, qui a pris la tête de cette action:

« Cette caravelle de Cortès qui représente pour les peuples autochtones de très mauvais souvenirs…Cette histoire est une histoire de tristesse, de génocide. Nous voulons passer un message différent. Un message pour tous les peuples du monde, que c’est important de décoloniser l’histoire, de respecter la diversité, de tous les territoires… lancer un message pour une autre histoire qui nous donne un avenir avec des forêts vivantes, des peuples vivants, des mémoires vivantes et comment être en équilibre avec le reste du monde… »

Voici le message de ces activistes (les photos qui suivent sont issues de la page de Radio Yandê):

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.