Durant plusieurs semaines la jeunesse descendait dans la rue pour marcher pour le climat.
Lors de ces marches nous retrouvions énormément de femmes, ainsi que quelques gilets jaunes.
Une prise de conscience face à un état d’urgence et une détermination à ne pas laisser faire.
Nous devons changer notre façon de consommer, aller vers une décroissance radicale ou alors nous fonçons au plus vite droit dans le mur.
Mais nous devons aussi arrêter les gros pollueurs, ces multinationales qui polluent en toutes impunités.
L’état ne fera rien par intérêt, soyons l’interrupteur !
Notre jeunesse se mobilise et ce n’est que le début !

Sly2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.